VIRGINIE

53 ans
Délogée en novembre 2018
3 semaines d’hôtel et relogée temporairement par son propriétaire
Son appartement et ceux de ses voisins ont été squattés et pillés

temps d'écoute : 3'00

Share Button

« Ils me rappellent…

« – Allo
– Oui bonjour
– Oui bonjour, vous avez eu mon message ? 

– Ben non, j’ai pas eu votre message.
– Vous êtes au courant qu’on a tout explosé dans l’immeuble ? 
– Non, on n’est pas au courant.
– Il y a eu des squats, des squats ! Ils ont défoncé la porte d’en bas. J’ai des cônes de chantier dans ma maison, j’ai des affaires de la voisine dans ma maison !
Ils ont squatté, ils ont dormi dans un appartement et ils ont tout volé ce qu’ils ont pu dans les appartements. Et attendez, ils ne se sont pas contenté de voler, tout est défoncé! Tout jeté par terre, cassé, des tiroirs, des commodes, tout par terre, c’est horrible ! 

Je suis horrifiée !
Voilà, on ne vous a pas tenu au courant ?
– Non.
– Ben moi je ne l’ai su qu’hier. On était là pour faire un état des lieux mais apparemment si déjà ils ne faisaient que dormir et bien tous les appartements sont défoncés. Voilà. Bon, il y avait mes souvenir perso, ça ça n’a pas de prix, mais de malheur, j’avais deux télés, elles sont parties évidemment, là je suis trop choquée pour me rendre compte.
De toute façon il faudrait tout jeter
– Vous voulez dire que c’est…

– Mais vous savez que c’est cadenassé ? C’est cadenassé la porte d’en bas.
– Ouais ouais, il y avait une chaine.
– Voilà, ben ils ont pris à coup de pied, même, ils ont cassé la chaine, c’est facile si vous avez l’outil approprié.
– Notez bien ce qu’ils vous ont pris.
– Mais je ne peux pas, on dirait qu’on marche dans une déchetterie! Si un jour je remets les pieds ici, je prends, je jette tout ! Voilà. Et je suis trop choquée là, je suis choquée, vous comprenez ? Je suis choquée.
Voilà, je voulais vous mettre au courant si vous voulez prendre un rendez-vous, je ne sais pas, interpeller le syndic, je ne sais pas…je ne sais pas… moi je suis traumatisée. Voilà mais… au revoir. »

Je ne peux pas encaisser ça, je n’ai pas la force, je ne peux pas. je n’avais pas besoin de ça moi, je n’avais pas besoin de ça… je vais partir parce que…

J’ai 53 ans, j’ai jamais vu ça de ma vie, je sais que c’est rien, c’est des meubles mais c’est choquant. Y’avait une boite là, y’avait la première dent de mon fils qui est tombée. Elle est où la dent ? Ils ne l’ont pas volée, elle est là dans la merde ! »

Share Button